Reconversion et transition professionnelle

Pont symbole de la transition professionnelle par Laurence Martin, psychologue du travail

Dans un parcours professionnel quel qu’il soit, il n’est pas rare de se poser des questions sur le sens de son activité de travail et la place qu’on y trouve concrètement.


 

Parce qu’on a fait le tour, parce qu’on n’y trouve plus suffisamment de sens, parce qu’on ne s’y épanouit plus, et pour toutes les raisons qui nous appartiennent, alors la question d’une transition professionnelle s’impose.

Elle amène son lot d’incertitudes, de doute sur nos compétences, d’ancrage dans une autre réalité de travail avec tout ce que cela comporte comme bouleversements.

 

Ces inquiétudes et ces questionnements sont légitimes, changer d’orientation professionnelle ne va pas de soi. 

Mais si ces questions apparaissent, c’est qu’elles ont des raisons d’être là et il est bon, pour vous, de vous en occuper.

 

Le temps d’une reconversion n’est pas un échec. 

C’est sans doute le moment pour vous que je qualifie d’une « rencontre à soi », l’occasion donnée de vous poser les bonnes questions, de revisiter vos attentes et vos besoins professionnels en cohérence avec qui vous êtes, vos valeurs, et comment vous fonctionnez.

 

Accompagnement en transition professionnelle

 

Appuyée sur la théorie de Holland, le test Strong postule que les individus recherchent de la cohérence entre ce qu’ils font et qui ils sont. 

Les personnes qui s’orientent vers des métiers qui respectent leur profil non seulement s’épanouissent dans leur travail mais ont toutes les chances d’y rester parce que leurs intérêts et leurs motivations peuvent s’exprimer dans leur activité de travail.

 

A travers des consultations individuelles, je vous accompagne sur ce chemin de doutes et d’espérance, à travers des échanges interactifs, mais aussi des questionnaires et des outils.

 

Osez est le meilleur moyen d’entreprendre. N’hésitez pas à me contacter.

 

Crédit photos : pont  - © Jerzy Gorecki / Pixabay